Google : les algorithmes 2019

Google : les algorithmes à connaître pour un bon référencement

Google annonce régulièrement des nouveaux algorithmes ou des mises à jour (updates). Pour vous aider à vous y retrouver dans cette jungle, consultez cette liste avec des explications et des liens pour obtenir de l’aide. Egalement, les 8 points-clés pour réussir son référencement naturel Google en 2019

L’algo Google (référencement naturel)

Il n’y a pas 1 mais de multiples algorithmes Google

Pour simplifier, on peut dire qu’il n’y a pas un algorithme de classement de Google, mais une constellation d’algorithmes qui se cumulent. Au passage, c’est devenu tellement complexe que même chez Google ça doit être très dur de bien s’y retrouver ! Je pense même qu’à cause de cet enchevêtrement d’algos, de filtres et autres critères, il doit y avoir beaucoup d’effets de bord incontrôlés…

 

Wav One Agency vous résume l’algorithmes 2019 !

La plupart des algorithmes (sinon tous) ont vocation à améliorer la pertinence des résultats de recherche. Mais certains sont prévus pour :

  • pénaliser les sites ou pages qui ne respectent pas les consignes (par exemple des backlinks artificiels ou du bourrage de mots-clés)
  • favoriser les sites ou pages qui ont une caractéristique précise (par exemple la vitesse, le protocole sécurisé HTTPS, la compatibilité mobile…)

Google ajoute, modifie et supprime des algorithmes en permanence (plusieurs centaines de modifications par an). C’est important pour vous de rester au courant de toutes ces évolutions ! Mais ne vous inquiétez pas, cet article est constamment mis à jour pour coller à l’algorithme Google 2018.

Le saviez-vous ? En 2017, Google a procédé à + de 200.000 tests, a fait tester 31584 modifications d’algo par ses évaluateurs et a ensuite mis en ligne 2453 modifications de son algo de recherche.

L’algo Google en résumé

Si vous êtes pressé, voici l’essentiel à retenir :

  • Votre site doit être compatible mobile (selon Google), sinon votre classement sur mobile est moins bon. C’est encore plus important maintenant que Google passe à un index « mobile first ». Vous ne devez pas afficher de pop-up ou de bannière interstitielle intrusive à l’internaute qui arrive de Google.
  • Votre site doit également être très rapide, aussi bien sur desktop que sur mobile
  • Les principales mises à jour de l’algo de Google concernent désormais la qualité globale du site. Il n’y a plus de nom unique, on parle aussi bien de « Fred » que de Phantom ou Panda.
  • L’algorithme Panda est intégré à l’algo général, si bien qu’il n’y a plus de date officielle (la dernière remonte à 2015). C’est un algo majeur de Google qui cherche à favoriser les sites de qualité.
  • Penguin est désormais lui aussi intégré à l’algo de Google, avec des mises à jour « en temps réel ». C’est un autre algo majeur de Google.
  • Google incite à migrer vers HTTPS mais l’impact SEO est faible
  • Google a modifié son algorithme contre les pages satellite (attention, leur définition semble large, l’impact peut concerner beaucoup de monde), en place depuis environ début mai 2015

Liste des principaux algorithmes de Google (SEO)

Voici une liste, triée par ordre d’importance actuelle, avec pour chacun :

  • son nom (officiel ou pas)
  • la date de sa dernière mise à jour (ou la date prévue pour sa mise en ligne)
  • une brève description
  • des liens pour obtenir de l’aide et des conseils gratuits, ou un devis d’audit, ou une formation adaptée

Je compte sur vous pour me signaler les oublis ou manques de mises à jour !

1 Panda

  • Dates : sorti en 2011, la dernière mise à jour officielle date du 18/07/2015 mais depuis janvier 2016, Panda est officiellement « au coeur de l’algo » mais « pas en temps réel »
  • Panda cherche à évaluer la qualité des sites ; son algo, exploitant les techniques de machine learning, évalue le contenu des pages elles-mêmes mais aussi le comportement des internautes.
  • L’impact est sur l’ensemble du site, mais les rubriques de plus faible qualité sont celles qui souffrent le plus en visibilité Google.
  • En savoir plus : page centrale sur Panda, exemple d’audit Panda avec RMTech (et sa vidéo), devis d’audit Panda par Olivier Duffez, formation de Ranking Metrics incluant Panda

2 Pingouin (ou plutôt Penguin)

  • Sorti en avril 2012, la dernière version officielle date du 23/09/2016 ; cela étant, depuis cette date Pingouin est intégré dans l’algo global de Google et mis à jour en continu
  • Il vise à pénaliser les sites qui ont abusé de techniques qui enfreignent les consignes de Google (on parle aussi de sur-optimisation du référencement). En pratique, il s’agit essentiellement d’une trop grande présence de liens artificiels pointant vers le site.
  • En savoir plus : comment éviter la pénalité Pingouin, sortie de Pingouin temps réel, devis d’audit Pingouin par Olivier Duffez, formation de Ranking Metrics incluant Pingouin

3 Compatibilité mobile et index mobile-first

  • Cet algo est sorti le 21 avril 2015 au niveau mondial. Renforcé en mai 2016, il est toujours en place.
  • Les sites doivent être compatibles mobiles, selon les critères de Google. Il ne concerne que les recherches effectuées sur des appareils mobiles (smartphones).
  • L’impact se situe page par page : si une page est compatible mobile, elle sera favorisée dans les recherches mobiles alors que les pages incompatibles auront un handicap en termes de positionnement.
  • L’algo fonctionne en continu : à chaque fois que Googlebot crawle une page, il teste si elle est compatible mobile
  • En savoir plus : rendre son site compatible mobile pour Google.

Ce n’est pas un algo, mais c’est assez important pour être indiqué ici : Google passe son index en mobile-first. Jusqu’à présent, Google évaluait les pages à partir de leur version desktop, même pour le classement sur mobile (à part le bonus mobile friendly). Avec ce changement, Google évalue les pages à partir de leur version mobile, même pour le classement sur desktop.

4 « Medic », « Fred », « Phantom » ou « Quality Update »

  • Il existe plusieurs changements majeurs d’algo qui n’ont pas toujours de nom officiel. Parfois un nom s’impose dans la communauté SEO, même s’il ne décrit pas toujours très bien la réalité.
  • Medic est sorti le 1er août 2018, peu de jours après la mise à jour du guide officiel de Google à ses Quality Raters. Avec ce changement, il semblerait que les critères E-A-T (Expertise, Autorité, Confiance) soient encore plus importants qu’avant, surtout pour les contenus YMYL.
  • Fred est sorti le 8 mars 2017, officialisé timidement 2 semaines plus tard. Une nouvelle version pourrait avoir eu lieu en mars 2018 ou bien en avril 2018. On ne sait pas exactement comment Fred fonctionne ni ses objectifs. John Mueller (Google) a parlé de l’évaluation globale sur un site de la qualité et recommandé (comme son collègue Gary Illyes) de relire les consignes aux webmasters ainsi que le guide pour les Quality Raters. Il semblerait que les sites pénalisés soient ceux qui sont construits avant toute chose pour leur monétisation, afin une optimisation SEO centrée sur ça plutôt que sur la satisfaction des utilisateurs. Ce qui pénalise : un abus de backlinks artificiels, trop de publicités, un contenu déceptif… Bref, des éléments déjà inclus dans d’autres algos.
  • Le dernier est Phantom 5, sorti en février 2017. Notez que d’autres mises à jour liées à la qualité ont lieu régulièrement. Comme Panda, cet algorithme cherche à évaluer la qualité des pages et/ou des sites. Peut-être que l’accent est mis sur le repérage des sites qui apportent à l’internaute ce qu’il cherchait. Google n’a pas précisé en quoi il diffère de Panda, sur quels genres de critères il se base et à quelle fréquence il sera mis à jour. Google n’a pas précisé si cet algorithme fonctionne par page ou par site. D’après mes analyses sur plusieurs sites concernés, je sais que ce n’est pas sur l’ensemble du site, mais j’ai aussi l’impression que Google effectue des analyses par rubriques du site.
  • Si vous avez été pénalisé par une de ces mises à jour, je vous recommande de repérer vos « pages zombies »

5 RankBrain

  • Cet algo a été officialisé en octobre 2015 mais est en place depuis début 2015
  • Il s’agit d’un algorithme utilisant des techniques d’intelligence artificielle, notamment l’apprentissage automatique (machine learning) pour tenter de mieux répondre aux requêtes complexes des internautes. En particulier, il est adapté pour répondre aux requêtes qui n’avaient jamais été faites auparavant (il y en a environ 15% chaque jour tout de même).
  • Il ne s’agit pas d’un algorithme qui pénalise ou favorise certains types de contenus ou pratiques SEO. Il est donc plus à rapprocher de Hummingbird que de Panda ou Pingouin. Selon Google, il n’est pas possible d’optimiser pour RankBrain…
  • En savoir plus : l’algo RankBrain de Google

6 Hummingbird (Colibri)

  • Cet algo a été officialisé en septembre 2013
  • Il ne cherche pas à pénaliser ou favoriser certains cas de figure ; il s’agit de la plus importante refonte de l’algorithme de classement de Google. L’objectif est de mieux comprendre aussi bien les contenus indexés que la requête de l’internaute (notamment formulée par oral, pratique en hausse avec le mobile). C’est l’avènement de la recherche sémantique.
  • En savoir plus : algo Google Hummingbird

7 Pigeon et Possum

  • Cet algo est sorti en juillet 2014 (pour google.com en anglais) et fin mai début juin 2015 à l’international
  • Il s’agit d’une mise à jour de l’algorithme de classement des résultats locaux
  • Il concerne tous les pays et toutes les langues (depuis fin mai début juin 2015)
  • Une évolution de cet algo semble avoir eu lieu vers septembre 2016 : dans le monde SEO, on l’a appelée Opossum (ou Possum en anglais)
  • En savoir plus : Google Pigeon, l’algo local, Opossum (article en anglais)

8 Publicité interstitielle intrusive

  • Google cherche à pénaliser les cas où trop de pop-up ou bannières interstitielles sont intrusives, c’est-à-dire qu’elle gêne la lecture du contenu
  • Sorti le 10 janvier 2017
  • L’impact se situe page par page, sachant que cela ne concerne que la première page vue, uniquement par un visiteur arrivant sur le site depuis une recherche Google
  • Remarque : ce n’est pas forcément un « algo », ni une « pénalité » puisque c’est tout de même algorithmique
  • En savoir plus : publicité interstitielle intrusive

9 Pages satellite

  • Cet algo a été annoncé en mars 2015 et mis en ligne entre mars et début mai 2015
  • Il cherche à pénaliser les pages satellite, c’est-à-dire créées uniquement pour le SEO, en général à très faible contenu ou à contenu quasi dupliqué. Il vise aussi les techniques de sites satellites.
  • On ne sait pas si l’impact sera au niveau site ou page, ni si l’algo sera mis à jour en temps réel ou seulement à certaines dates
  • En savoir plus : update Google contre les pages satellite

10 Vitesse

  • Cet algo est en place officiellement depuis le 9 avril 2010 sur ordinateur et depuis le 9 juillet 2018 sur mobile
  • Officiellement : sur ordinateur il vise à favoriser les sites rapides, et sur mobile à pénaliser les sites trop lents
  • Il est appliqué partout dans le monde (tous pays et langues)
  • En savoir plus : comment rendre son site rapide, l’algo vitesse sur mobile, annonce officielle de Google

11 HTTPS

  • Cet algo a été officialisé en août 2014
  • Il favorise les pages qui utilisent le protocole HTTPS
  • Il est appliqué partout dans le monde (tous pays et langues)
  • L’impact se situe page par page mais il est très faible
  • En savoir plus : impact du HTTPS en SEO

12 Indexation d’applications mobiles (App Indexing)

  • Cet algo a été officialisé en février 2015 (source)
  • Il favorise les pages web associées à un lien profond vers un « écran » d’une appli mobile (mécanisme de l’App Indexing)
  • Si vous utilisez aussi l’API App Indexing, vous avez un avantage supplémentaire en positionnement
  • En plus du « ranking« , l’avantage se situe dans l’affichage prépondérant dans les SERP (il y a plusieurs possibilités, mais votre « snippet » est bien plus visible)
  • Il est a priori appliqué partout dans le monde (tous pays et langues), pour l’instant uniquement sur mobiles Android
  • En savoir plus : impact de l’App Indexing

13 Excès de publicité

  • Cet algo a été officialisé en janvier 2012. La dernière version est la version 3 qui date du 6 février 2014.
  • Il cherche à pénaliser la surdose de publicité, notamment au-dessus de la ligne de flottaison (on parle de « ads above the fold » ou « top heavy« )
  • Je pense que Google se base sur des analyses de l’ensemble du site : il faut donc éviter d’avoir trop de pages sur le site avec trop de pub
  • En savoir plus : algo Google contre l’excès de pub

14 Articles de fond (in-depth articles)

  • Cet algo date d’août 2013
  • Il fait parfois apparaître dans les résultats une sorte d’encadré avec des articles de fond mis en évidence
  • En savoir plus : algo Google In-Depth Articles

15 Exact Match Domain (EMD)

  • Cet algo date de septembre 2012
  • Il cherche à pénaliser les sites dont le nom de domaine est constitué exclusivement de mots-clés et dont la valeur ajoutée est très faible
  • En savoir plus : algo Google contre les EMD

16 Fraîcheur

  • Cet algo date de novembre 2011
  • Il vise à afficher des résultats plus frais et plus récents sur les requêtes qui le nécessitent
  • En savoir plus : algo Google Freshness

17 Pirate / DMCA Update

  • Cet algo est d’abord sorti en août 2012, la version 2 en novembre 2014
  • Il vise à faire disparaitre des résultats les sites qui proposent le téléchargement illégal
  • En savoir plus : algo Google DMCA 2

18 Payday loan

  • Cet algo est d’abord sorti en 2012. La dernière version (v3) date de juin 2014
  • Il cherche à améliorer la qualité des résultats spécialement sur certaines requêtes où le spam est important (crédits, casino, sexe, contrefaçon, etc.).
  • Pour ceux que ça intéresse, j’ai trouvé la traduction de « payday loan » qui signifie « une avance de fonds à court terme accordée par une société de crédit ».

Encore une fois, je compte sur vous pour me signaler les oublis ou manques de mises à jour !

Les 8 points-clés d’un bon référencement naturel sur Google

Rand Fishkin (fondateur de Moz) a publié une très bonne synthèse du SEO sur Google, dont voici un extrait…

Optimiser son site pour les « SERP Features »

D’abord, il rappelle que le référencement naturel ne consiste plus (seulement) à se battre pour être dans les 10 premiers résultats traditionnels. En effet, les SERP ont totalement changé en quelques années, on est désormais loin des classiques 10 « liens bleus » : il existe de multiples blocs affichés dans les pages de résultats.

 

Voici selon lui les 16 principales pour les référenceurs :

  1. vidéos
  2. Autres questions posées (People Also Ask)
  3. Featured Snippet
  4. carte locale
  5. Knowledge Panel
  6. bloc « A la une » (actu)
  7. images
  8. applications mobiles
  9. Livres
  10. Recherches associées
  11. Tweets
  12. Suggestions de recherches (autocomplétion)
  13. Sitelinks
  14. Sitelinks pour une page
  15. Articles de fond (In-Depth Articles)
  16. Carrousels et listes de résultats

Ensuite, concernant ces traditionnels résultats (pages web), voici selon lui les 8 points-clés d’un bon référencement :

1 Contenu

Votre contenu doit bien correspondre à ce qui est attendu par les systèmes de Google (basés sur le machine learning).

Il doit être pertinent, de haute qualité et répondre précisément à l’intention de l’internaute.

2 Liens

Vous devez obtenir des liens éditoriaux (placés au coeur du contenu), avec des textes de liens contenant des mots-clés (anchor text). Attention à ne pas en faire trop à ce niveau.

Ces liens doivent être « follow » (c’est-à-dire qu’ils ne doivent pas être nofollow… sinon ils ne vous aident pas, à part vous générer du trafic).

Ils doivent provenir de sites de grande qualité.

3 Satisfaction utilisateur

Si Google observe un fort taux de retour dans les SERP (après une visite rapide de votre site), ou d’autres signaux qui traduisent le fait que votre page/site ne fournit pas la réponse cherchée par l’internaute, alors vous risquez de voir votre positionnement baisser.

4 Mots-clés

Même si Google cherche les pages qui répondent globalement à la demande de l’internaute, parfois avec d’autres mots, il reste utile d’utiliser les bons mots-clés. C’est bon pour le positionnement ainsi que pour favoriser un bon taux de clic dans les SERP.

5 Qualité du nom de domaine

Tous les critères de qualité sur votre site sont amplifiés par l’évaluation globale du nom de domaine.

Un domaine « puissant » donne un boost à ses pages qui peuvent être mieux positionnées.

Comme vous l’avez compris, le boost dépend de la (bonne) notoriété du nom de domaine, et n’est présent que si les pages remplissent elles-mêmes les critères pour un bon positionnement.

6 Expérience utilisateur

Google souhaite promouvoir des sites avec une expérience utilisateur (UX) facile à utiliser et intuitive, sans aucun obstacle.

Evidemment, ceci doit être vrai quel que soit l’appareil (fixe et mobile) et la vitesse de connexion.

7 Technique et crawl

Vos pages doivent être crawlables (accessibles à Google) et rapides ! Vérifiez vos stats d’exploration dans Search Console.

Elles doivent contenir du texte et être accessibles par des liens HTML.

8 Personnalisation

Les résultats Google sont personnalisés ! Il peut y avoir de grosses différences possibles dépendant du lieu géographique de l’internaute, de son appareil, de son historique de recherches et de l’heure.

Comment fonctionne l’algo de Google

Udi Manber, membre de l’équipe Search Quality chez Google, a expliqué sur le blog officiel de Google comment les équipes sont organisées chez Google pour gérer le coeur du moteur, à savoir la recherche : algorithme de positionnement, évaluation de la qualité des résultats, interface utilisateur, gestion internationale, lutte contre le spam…

Udi ManberEstimant que le travail de l’équipe Qualité chez Google n’est pas assez connu des utilisateurs du célèbre moteur de recherche, Udi Manber a décidé de donner quelques explications sur leur fonctionnement. Voici un petit résumé des différentes équipes décrites par Udi, avec quelques commentaires…

Equipes en charge de l’algorithme de classement de Google

Créer un algorithme d’analyse de la pertinence des pages en fonction des requêtes des internautes est bien plus difficile qu’il n’y parait. D’une part il y a énormément de façon de présenter les choses sur une page (cela diffère notamment selon les langues) ; d’autre part il est souvent difficile de deviner ce que cherche réellement l’internaute au travers de sa requête (parfois formulée de façon imprécise ou ambigüe). L’élaboration de cet algorithme est donc une tâche complexe qui doit tenir compte d’une contrainte forte : l’utilisateur doit obtenir une réponse en quelques millisecondes, même s’il y a plusieurs centaines de millions de requêtes effectuées par jour sur Google !

La partie la plus populaire de l’algorithme est le PageRank (NDLR : car il fut un élément clé du lancement de Google, également car il fut décrit à l’origine par une formule précise dans un article public et enfin car les webmasters ont cru pouvoir le mesurer par l’estimation fournie dans la barre d’outils de Google). Le PageRank est toujours utilisé par Google, mais d’une part sa formule a changé (le dernier changement remonte à Janvier 2008) et d’autre part le PageRank est noyé au milieu d’un grand nombre d’autres critères utilisés par Google. Udi cite aussi la modélisation de chaque langue et les aspects temporels (il confirme ce qu’on pensait : pour certaines requêtes traitant par exemple de l’actualité, Google met en avant des pages mises en ligne depuis très peu de temps).

Equipes en charge de l’évaluation de la qualité des résultats de Google

Il y a plusieurs types d’évaluation :

  • évaluation automatique faite chaque minute, pour être sûr que tout fonctionne normalement
  • évaluations manuelles faites régulièrement par l’équipe qualité
  • évaluations de chaque nouvel algorithme introduit sur Google : en 2007, environ 450 modifications ou ajouts ont été apportés à l’algorithme de Google (NDLR : ceci concerne peut-être tous les services de Google, pas seulement la recherche classique)
  • évaluations faites par des volontaires chez Google pour ce qui concerne les très nombreuses langues gérées par le moteur de recherche

Equipes en charge de l’interface utilisateur

Google essaie d’améliorer l’expérience utilisateur en introduisant des nouveautés dans l’interface. De nombreuses personnes analysent tous les détails pour s’assurer que ces changements sont appréciés des internautes. On imagine qu’il y a eu ainsi de très nombreux tests depuis le lancement de la recherche universelle, qui a radicalement changé l’apparence des pages de résultats.

Equipes en charge de la lutte contre le spamdexing

Sans doute plus connue des webmasters et de tous ceux qui s’intéressent au référencement, l’équipe menée par Matt Cutts est chargée de lutter contre le spam chez Google. Les ingénieurs essaient de détecter les nouvelles tendances afin de trouver des parades (algorithmiques dans la majorité des cas). Ils sont en dialogue avec l’équipe de Webmaster Central qui a pour objectif de communiquer avec les webmasters du monde entier.

Matt Cutts rappelle qu’il n’est pas à la tête du Search Quality chez Google mais de l’entité qui lutte contre le spamdexing :

Webspam n'est qu'un des éléments du Search Quality chez Google

On n’apprend pas tant de choses que ça mais il ne fallait pas rêver, l’algorithme de Google c’est leurs bijoux de famille, une formule magique dont la valeur marchande se chiffre sans doute en milliards de dollars… Espérons que les prochains articles promis par Udi Manber nous en apprendront plus sur les entrailles de Google !

Infographie : comment fonctionne Google (le moteur de recherche) ?

Je termine par une infographie que je trouve bien faite, publiée par seobook.com :

Comment fonctionne Google (moteur de recherche)

Contactez-nous

Pouvez nous contacter en utilisant le formulaire ci-contre ou par courrier à l’adresse:

Wav One Agency
Route de Pré-Bois 20
Ou par téléphone au +41 22 920 08 62.

Wav One Agency Route de Pré-Bois 20 1215 Meyrin

022 920 08 62

agency@wavone.ch

    Votre message